FIREWIRE

by LE CABLE DE FEU

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €3 EUR  or more

     

1.
11:31
2.
3.
02:30
4.
5.
02:46
6.
7.
8.
11:43

about

LE CABLE DE FEU - FIREWIRE

SIDE A : FIRE
CONTRE SENS
GUEULE DE BOIS
PLAN INCLINE
MANTRA EXPRESS

SIDE B : WIRE
DOUCHE DOREE
RODEO SAUVAGE
POST SCRIPTUM
PIED PLAT

OLIVIER MEYER
LAURENT BERGER
AYMERIC DE TAPOL

ENREGISTRE A BOUXWILLER ENTRE 2012 ET 2013

MASTERING : FREDERIC ALSTADT

TANUKI RECORDS #17 / MEMOIRE MMR01
150 copies

Alsace du Nord, pays de Hanau, ses petites collines ses forêts son parc naturel ses terres labourées ses bestioles qui broutent. Bouxwiller, le gros patelin du coin, tranquille, des ruelles des remparts d'un autre âge, élégant, quand la nuit s'écroule, plus que les chats dans les rues, où quelques kids en survet , des restos traditionnels, des bars sombres où il faut pas la ramener, paraît que la came est facile à trouver. Le terroir et la zone l'un à côté de l'autre. Et le théâtre Christiane Stroë, créé dans un ancien gymnase trois décennies plus tôt par trois résistants radicaux chorégraphes et metteurs en scène ancrés volontairement dans le territoire. L'un des résistants décampera dans l'au-delà et laissera son nom au théâtre. En plein hiver. Le théâtre vide quelques jours. Le théatre des opérations. Disponible. Trois type y ont rencard. Deux y entrent des valises et des sacs pleins les mains et les bras. Le troisième type est bloqué cloué sur son plumard, le corps attaqué par des saloperies. Plus tard les deux types quittent le lieu, sautent dans un vieux break... il leur manque un câble. Bravo les gars. Le câble qui manque. Dans le premier gros bled, « Un  firewirewoua quoi? » (accent alsacien à couper au couteau) « pardon madame, on n'a pas vu que vous vendiez des téléphones portables ». Encore plus loin, fou rire, zone artisanale , entrée hystérique dans le drugstore « Mon mari revient dans dix minutes (vous me faites peur)». Se pisser dessus de rire. Au revoir. Petites routes de campagne virages camions maladroits neige et verglas, la mission, trouver ce câble. La campagne numérique est rude. Beaucoup plus loin, autre bled, plus gros, une ville, une épicerie informatique avec une pomme sur le front et une Ferrari garée devant, un gus qui teste une machine à effets spéciaux techno, ambiance boite de nuit, le boutiquier trouve le câble, enfin. Le cable de feu. Un temps fou. Les deux types retournent au théâtre. A côté une auberge tenue par une dominatrice à grand gueule accueillante, béatitude. Puis trois jours à l'intérieur du théâtre, espace, temps, bazar installé, plateau à semoule géant, vertical ou horizontal, en suspension, cymbales, plein partout, objets sur table, boites à effet bon marché ou bien membré, micro-contact au cul de tout ce qui bouge, quelques cassettes qui trainent, des restes de sons d'un autre monde, modulateur analogique, manutentions électroniques, câbles électriques dans les doigts et les pieds, table de mixage, feedback et un piano. Inscription sur disque dur. Cuisine sonore repliée dans la forteresse théâtrale. Contemplation de la chimie électrique. Dehors la glace tourbillonne dans les ruelles. Une chambre pour dormir quelques heures. Réseau Wifi  décelé uniquement sur poubelle municipale perdue dans la nuit frigide. Du réconfort dans l'auberge de la dominatrice. Temps mort. Deux saisons plus tard, retour au théâtre, les deux types à nouveau, et puis l'autre type, en pleine forme, qui les rejoint, enfin, combinaison évidente, de deux à trois. La chaleur remplace la neige. Le bazar se réinstalle. La cuisine recommence. Le son envahit à nouveau l'espace. La dominatrice n'est pas loin. Et une nouvelle mission pour les trois types. Quelques collines plus loin, l'église de Weiterswiller. D'un espace à un autre. Une discrète petite bâtisse romane du XIVéme iconée naïvement du sol au plafond par des peintres itinérant un peu gauche contant quelques événements christiques puis carsherisée à la chaux par des cohortes réformistes. Table rase des couleurs et des images. Les peintures conservées involontairement par la chaux fatiguée réapparaitront au XXéme. Un fils de gitan plongé dans le bois, le grès, la terre et veilleur du temple y accueille les trois types pour une douce cérémonie publique résonnant sous la voute. Diffusion d'énergie. Le seul concert. Dehors la pluie forte et insistante pénètre profondément la terre. Inondation. Ruelles. Torrent. Le câble de feu est grillé. Les trois types se séparent le lendemain pour trois directions différentes, laissant quelques traces sur circuit imprimé.

credits

released March 11, 2016

tags

license

about

Tanuki Records Belgium

Hello

Tanuki Records is Based in Brussels.

You can buy our releases through our Bandcamp page and at these shops / distro: Ballades Sonores (Brussels), Wally’s Groove world (Antwerp), Honest Jons (London), Fusetronsound (NYC), Underbelly (Rotterdam), Metamkine (France), Staalplaat (Berlin), Goner (USA), Art Into Life (Japan) /
But if you live / pass around, email us and we'll work something out
... more

contact / help

Contact Tanuki Records

Streaming and
Download help

Redeem code